Hôtels confortables, plage, environnement

Hôtels « pratiqués » (P) ou visités (V), le numéro est un repère sur la carte :

à Ubud : Alam Jiwa (P)(1) – Alam Chianti  (V)(2)- Alila Ubud(P)(3), à Benoa : Melia Benoa (V))(4), à Nusa Dua : Melia Nusa Dua (P)(5), Grand Hyatt (P)(6), Sheraton Laguna (P)(7), Nusa Dua Beach (P)(8), à Jimbaran : Intercontinental : (P)(9), à Manggis : Puri Bagus Manggis (P)(10), Alila Manggis  (V)(11), à Candidasa : Puri Bagus Candidasa (P)(12), à Lovina : Puri Bagus Lovina (P)(13) , à Tulamben : Mimpi Resort (P)(14) à Lembogan (île de) : Nusa Lembongan Resort (P)(15), près du Temple de Thana Lot : Pan Pacific (ex-Méridien Nirwana) (P)(16), à Menjangan : Mimpi Resort (P)(17), Menjangan Resort (P)(18), près de Tabanan : Puri Taman Sari (P)(19), près de Munduk : Atres Villa (20) (nous ne sommes pas encore descendus dans cet hôtel familial, mais il a fait l’objet de commentaires et d’un article élogieux.

L’ordre dans lequel ces hôtels sont énumérés n’est qu’un ordre de chronologie des voyages et n’a aucun caractère d’évaluation.

Pour l’ensemble de ces hôtels, je vous conseille de consulter les sites (voir les liens plus bas) pour acquérir une bonne connaissance de leurs prestations et des prix demandés, mais de faire faire une cotation par  l’Agence BAM, que nous utilisons régulièrement, à peu près toujours très bien placée pour les prix, jamais supérieure à ceux en ligne.

Carte de nos hôtels

 

Ubud :

Centre culturel de Bali, c’est une étape à ne pas manquer : visites de musées, promenades pédestres, shopping, restaurants typiques, hôtelleries pour toutes les bourses. C’est aussi la possibilités d’y établir une base pour faire de longues excursions en autos ou scooter sur des itinéraires en étoiles.

Alam Jiwa (P)(1) – Alam Chianti  (V)(2): Ces 2 hôtels font partie d’un groupe de 3, situés à environ 3 km du centre d’Ubud. Le 3ème est Alam Indah. Ils sont situés dans un périmètre d’environ 800 mètres. Tous les trois sont caractérisés par leur style très balinais et agréable, au milieu d’un très belle végétation et de rizières. Près du Chianti, ce groupe possède un Spa avec piscine, dont les prix sont très abordable (en 2010, massage d’une heure à 12 €).Même en saison des pluies, il est recommandé de faire ses réservations plusieurs mois à l’avance, car ils sont très appréciés et ils ont une clientèle internationale très fidèle. Nous y avons fait des séjours en 2008 et 2010. Nous y retournerons lorsque nous séjournerons à Ubud. Il n’y a pas ni télévision, ni téléphone dans les chambres, mais on s’en passe très bien. Climatisation ou non selon les chambres. Liaison wi-fi gratuite dans le hall de réception et au moins dans la suite Cendra Wasi. Le personnel est d’une grande amabilité et le service est excellent. Petit-déjeuner et repas dans la chambre sans supplément. Pour 4 ou 5, nous recommandons la suite Cendra Wasi de l’Alam Jiwa (190$+15% taxes/services pour 4 personnes – mais on peut loger 6 voire 7 personnes (+15$/pers), rénovée en 2009. Quant aux prix, ils sont très raisonnables (78-105$+15% taxes/services). Voir le site des hôtels « Alam ».   Ce groupe dispose de 2 restaurants, le LAKA LEKE, avec spectacles, à 800 mètres maximum des hôtels  et le Café WAYAN, plus près du Centre, où la navette peut vous déposer et vous reprendre.  Cliquer sur ce lien pour voir plus de photos.

Suite Cendra Wasi :

Alam Shiwa la piscineAnniversaire Bernard 1

Cendra Wasi rez de jardin Salle à mangerDîner d'anniversaire Bernard 2

Alila Ubud(P)(3) :

Nous avons y séjourné à deux reprises, en Avril 2001 et Octobre 2004, mais pour une nuit seulement chaque fois, car nous n’avions pas encore perçu tout l’attrait d’Ubud. Nous avons été très satisfaits de ce très bel hôtel, au service impeccable et aux chambres confortables. Il est doté d’une salle de restaurant couverte, mais complètement ouverte et d’une piscine à débordement dominant une vallée encaissée. Relaxe assurée. Pourquoi avons nous changé, en prenant ensuite l’Alam Jiwa plus modeste? Comme je l’ai écrit en 2001 et 2004, nous n’étions restés qu’une nuit et ces séjours comprenaient respectivement 12 et 15 nuits. En 2008 et 2010, les séjours étaient de 20 et 33 jours et imposaient des contraintes budgétaires.

Nusa Dua :

Nusa Dua jouit d’un excellent environnement, tant en ce qui concerne la végétation luxuriante, le shopping et la restauration hors hôtel. Les plages de Nusa Dua ne présentent pas de danger, le sable y est fin et blanc. Nusa Dua est à choisir pour la semaine de relaxation de fin de séjour, après les excursions en voiture de la première partie du séjour. Il faut lui préférer UBUD comme point de départ d’excursions répétées depuis un point fixe, car Nusa Dua est trop excentrée. Néanmoins, on peut aller visiter, en taxi, le Temple d’Uluwatu, de l’autre côté de la presqu’île, de préférence en fin d’après midi pour le coucher de soleil. Même  mini-xcursion  pour le coucher de soleil à Thana Lot Temple. Certains restaurants de la plage de Jimbaran n’hésitent pas à venir vous chercher puis vous reconduire pour un dîner sur la plage.d Le Méridien Nirwana idspose d’un magnifique Golf à proximité . Service de navette à l’heure de votre départ (« tee time »). Opportunité d’un green fee « Sunset », en tarif très réduit (environ 50% – environ 80$) à partir de 16:00 ou 15:30 selon la saison ,qui permet de faire au moins 16 trous si l’on part au début. Le green fee comprend le cadet, la voiture, deux boissons fraîches.

 Melia Benoa (V))(4), Melia Nusa Dua (P)(5) :

Les hôtels Melia font partie de la chaîne mondiale SOL MELIA,, il en existe 4 en Indonésie, 2 sont sur Java et 2 sur Bali. Nous avons séjourné au Melia Nusa Dua en juin 2004 et nous avons été particulièrement satisfait du rapport qualité/prix, d’autant que l’agence BAM, par laquelle nous étions passé ssemblait très bien placée. Le Melia Benoa est moins important que celui de Nusa Dua avec des prix sensiblement inférieurs. Les chambres y sont confortables.

Musiciens au Melia

Dîner dans le parc du Melia

Site à partir de ce lien

Grand Hyatt (P)(6) :

Très bel hôtel où nous voulions passer 8 nuits en 2001, mais à cause d’une Convention IBM, notre séjour y fut limité à 5 nuits, ce qui nous fit découvrir le Sheraton Laguna. Très confortable, il est doté d’une galerie de commerces et de plusieurs restaurants typiques. Son parc est vaste, sa plage très belle. Son originalité se trouve dans ses piscines : l’une est certes classiques, mais d’autres sont intégrées dans un décor de rochers et de végétation.

A un petit frère : Le Bali Hyatt de Sanur

Site à partir de ce lien

Sheraton Laguna (P)(7) :

Devenu le Laguna Resort & Spa, entre 2005 et 2008, cet hôtel très luxueux nous a comblé en 2001 et 2004, avec ses chambres Lagoon Access, c’est à dire en rez-de-chaussée avec accès direct à une très vaste piscine. Nous avions eu par hasard la première fois, sur demande la seconde, la chambre 109, en extrêmité de bâtiment, qui permettait d’accéder directement à une petite terrasse avex chaise longue et parasol. Nous étions ravis de nos séjours. Rénové en 2007, les prix ont considérablement grimpé et nous les avons considérés rédhibitoires pour notre budget, d’autant plus que la durée de nos déjours augmentaient.Exit le Laguna, mais si vous ne regardez pas à la dépense, ne vous en priver pas, c’est très bien. Un peu moins cher, mais de la même origine le Westin, juste à côté. Toujours la plage de sable blanc. Plusieurs restaurants de grande qualité. Service excellent et courtois.

Nusa Dua Beach (P)(8) :

Nous avons découvert le Nusa Dua Beach en 2008, avec nos amis Christiane et Bernard, pour 6 nuits, en fin de séjour. Quelle relaxation! Nous avions choisi la formule Palace Club, un peu plus chère que celle « standard » ou de « luxe », mais qui offre des suppléments inclus dignes d’intérêt : outre un hébergement grand confort, donnant sur un beau parc , accompagné d’un service très attentif, on bénéficie au salon de boissons libres en journée (hors alcool), d’une collation de 15 à 17 heures et d’un cocktail (avec  vins  et champagne) de 18 à 20 heures, réduisant votre dîner à un potage et un dessert si vous n’êtes pas un ogre. Chaque semaine une soirée cocktail est offerte dans le parc. Nous avons tellement apprécié cette formule et cet hôtel, que nous y sommes revenus en 2010, d’abord 3 nuits puis encore 9 lorsque nous avons décidés de terminer notre séjour à Bali., car nous sommes fans de cet hôtel. Des dîners avec spectacles  sont régulièrement proposés pour l’ensemble de l’hôtel. Le service est excellent. Une anecdote : un matin, Michèle était sortie en laissant le coffre-fort ouvert. Lorsqu’elle est revenue, la porte de la chambre était condamnée, un panonceau nous priant de nous présenter à la réception du Club. Un agent de sécurité nous a ouvert en nous demandat de vérifier le contenu du coffre. Rien ne manquait, tout était bien. Il nous a expliqué que lors de l’entretien la chambre, la préposée avait avertie que le coffre était ouvert et avait ainsi entraîné la condamnation immédite de la chambe. Belle organisation pour prévenir au mieux tout incident.

Nous y sommes retournés en février 2010 et février 2011. Cette dernière fois l’hôtel venait de rénover ses chambres de luxe, tandis que la partie Palace Club entrait en travaux. Nous avons pris des chambres luxe qui donnaient sur la mer au 2ème niveau.

Très belle plage, bien pourvue en chaises longues et parasols. Sable blanc, mer calme avec marées.Belle grande piscine conviviale, avec bar et tabourets immergés.

Prix élevés mais normaux pour cette catégorie. BAM y est très bien placée.

Site: cliquer sur ce lien

Excellente brochure en français et autres langues téléchargeable depuis le site.

adsc02981.jpgadsc02987.jpg

adsc02984.jpg

adsc02758.jpgadsc02814.jpg

Jimbaran :

Intercontinental : (P)(9),

Manggis, Candidasa :

Excellentes bases pour rayonner vers le nord-est ( Village de Tenganan, Palais Aquatique de Tirtagganga,  Jardin Royal de Taman Ujung, Palais de Maskerdam, Rizières du nord-est vers Amed ,Tulamben et son centre de plongée, Temple de Besakih, Mont Agung)

Alila Manggis  (V)(11)

Visité en 2010. Comme l’Alila d’Ubud , c’est un hôtel de classe supérieure, situé en bordure de mer. Mais les conditions de plage sont moins favorables qu’ à Nusa Dua : le sable y est gris foncé et la mer sans doute moins facile. Très joli parc et très jolie piscine.

Puri Bagus Manggis (P)(10),

Hôtel du groupe des Puri Bagus. Nous y sommes descendus en Mai 2008 (récit du séjour, cliquez ici). Excellent souvenir de ce petit hôtel situé dans le Nord-est de l’île, à proximité du Temple Besakih et à 16 km de Candidasa en pleine campagne. Style très balinais. Accueil excellent.  Très paisible. Prix très abordable (avec BAM, en 2008, nous avions payé 66$/nuit pour une chambre double, petit déj et taxes comprises). Très bon rapport Qualité/Prix.

Hôtel Puri Bagus, Manggis, Terrasse Puri Bagus Manggis

Puri Bagus ManggisTemple de l'Hôtel Puri Bagus, Manggis,

Hôtel Puri Bagus ManggisPetit déjeuner Puri Bagus, Manggis

 

Puri Bagus Candidasa (P)(12)

Hôtel de la groupe des Puri Bagus. Nous y avons séjourné en 2001 une seule nuit d’étape, nous y sommes retourné dîné en 2008,  lorsque nous étions au Puri Baggus Manggis., que nous lui avions préféré pour contrainte budgétaire. Situé en bordure de mer, c’est un très bon hôtel, agréable avec une belle végétation.

Lovina :

Puri Bagus Lovina (P)(13)

Nous y avons séjourné à trois reprises (2001, 2004, 2008). Nous avons bien aimé cet hôtel, son parc en bordure de mer et son Spa raisonnable en plein air. Nous avions trouvé les petits déjeuners  excellents. Par contre, pour les repas, nous avons préféré les restaurants proches : le Bamboo (danses balinaises) et le Ranggon Bali , où vous pouvez obtenir une navette pour le Ranggon Sunset (musique), tables dans le jardin, que nous lui avons préféré (voir « Serge aux fourneaux »). L’hôtel propose néanmoins des repas spéciaux sur bateau et aussi combiné avec le Spa.

Lien pour le site des Hôtels Puri Bagus.

Restaurant du Puri Bagus de Lovina Puri Bagus de Lovina

 

Bungalow du Puri Bagus de LovinaDiner au Bamboo

Tulamben :

Mimpi Resort (P)(14)

Bungalow Mimpi ResortBungalow Mimpi Resort

Petit déjeuner au Mimpi ResortPiscine du Mimpi Resort

Retour de pêcheursPlage du Mimpi Resort

Menjangan :

Mimpi Resort (P)(17)

Cet hôtel dispose, comme le Mimpi Resort de Tulamben, d’un Centre de plongée. Il a un ensemble de bateaux qui sont utilisés par les hôtels proches pour aller faire plongée ou snorkeling à l’île de Menjangan. De ce fait il offre les meilleurs tarifs pour ces sorties. Dans les premiers prix, il offre des chambres Patio et Courtyard, que vous pourrez obtenir par l’intermédiaire de l’Agence BAM, à prix intéressants.

Les chambres Courtyard disposent dans le patio d’une baignoire alimentée en eau de source chaude sulfureuse à 46 °C. Si cette température est trop élevée pour vous, vous n’aurez qu’à fermer le robinet et attendre qu’elle refroidisse. La salle de bain avec douche extérieure est spacieuse. Il y a également un plan de repos style gazebo intégré, à coté de la baignoire. L’hôtel dispose d’un très joli parc où se trouve une première grande piscine. La seconde est au bord du lagon, ainsi qu’une petite piscine avec l’eau de source chaude (la même que celle de la chambre,) mais là pas question d’attendre qu’elle refroidisse, vous y entrez plus où moins, mais c’est vraiment chaud – cardiaques et hypertendus s’abstenir. Idem avec le jacuzzi source chaude.

Le Parc, vaste et invitant à la détente :

dsc02531.jpgdsc02545.jpg

La  « Courtyard Villa », avec son « tub » et sa source chaude à 46°C, son gazebo et sa végétation, dans un espace privé :

dsc02547.jpgdsc02546.jpg

dsc02586.jpgdsc02590.jpg

dsc02587.jpg

La chambre « Patio Courtyard », sans le « Tub » est nettement moins chère. Recommandation : consultez BAM.

Le Spa qui ouvre ses portes en Avril 2011 :

dsc02538.jpg

La piscine dans le parc :

dsc02534.jpg

La piscine au bord du lagon :

dsc00902.jpg

La piscine et le jacuzzi « source chaude » (46°C), près du lagon :

dsc00903.jpgdsc00904.jpg

Le restaurant :
dsc00905.jpgdsc02542.jpg

Le Centre de plongée et la flottille :

dsc02543.jpgdsc02540.jpg

Vu sur le Lagon :

dsc00907.jpg

lien vers l’article « Snorkeling à Menjangan »

lien vers le site de l’hôtel

Menjangan Resort (P)(18) 

(En préparation)

Lembongan (île de) :

Nusa Lembongan Resort (P)(15)

Un bel hôtel et un bon restaurant, avec bungalows, situé en face du mont Agung, en extrêmité de la plage de Lembongan. Un joli parc sur la mer, en haut d’un flanc de rochers, une piscine à débordement face à la mer. Cet hôtel est dans le groupe Bali  Sailsensation (site).

Si vous prenez une excursion d’une journée, vous n’y prendrez que le déjeuner (excellent buffet) et vous pourrez faire du snorkeling et visiter le village (découverte de la culture d’algues). Vous pouvez aussi coupler votre visite avec une nuit, ce que nous avons fait en 2010, pour 24 heures de rêve. Vous aurez alors l’occasion de faire encore  dès le matin, si la mer est basse et étale, un snorkeling intéressant et facile, juste au pied des rochers de l’hôtel, tout près de la plage. Les quinze minutes de massage offertes vous donneront envie d’en prendre encore une heure!

Je reviens sur la traversée en bateau : elle est plus rapide et plus agréable que celle de Bali Haï. Nous y avions eu une animation très agréable.

Bali en saison des pluies

près du Temple de Thana Lot :

Pan Pacific (ex- Méridien Nirwana Resort)  (P)(14) :

Séjours en 2004 et 2008. C’est un très bel hôtel aux prix raisonnables, avec de belles chambres. Piscines et parc sont très agréables. En bordure de mer, de sa terrasse-bar, on a une vue splendide sur le Temple de Thana Lot et un « trou » du Nirwana Golf. En effet, l’hôtel a l’avantage d’être tout proche de ce beau parcours et d’offrir une réduction sur les green-fees. Seul inconvénient, les bains de mer ne sont pas possibles car la mer y est dangereuse. Plusieurs restaurant vous permette de changer d’ambiance d’un repas à l’autre. Service de navettes vers Kuta. Un impératif, arrangez vous pour aller photographier le temple au coucher deusoleil en sirotant une boisson sur l’une des terrasses situées en haut de falaise, vers 17:30/18:00. Vous aurez également loisir d’y visiter les très nombreuses boutiques pour un bon shopping.

Pura Tanah LotLe Méridien Nirwana

Méridien NirwanaCoucher de soleil au Pura Tanah Lot

Site Pan Pacific : cliquez sur ce lien 

 

Si vous êtes arrivé directement sur cet article, sachez qu’il existe aussi 5 pages constituant le récit du séjour 2008 et  1 page « hub » pour le séjour 2010. Vous pouvez en atteindre la première page  du séjour 2008 en cliquant ici. et celle du séjour 2010 en cliquant là.

Près de Tabanan

Puri Taman Resort (P 19):

Nous sommes descendus dans cet hôtel au caractère balinais authentique à notre arrivée, en février 2011. Pas très éloigné de l’aéroport, il faut quand même compter au moins 1 h pour le rejoindre en plein après midi car il faut traverser le trafic de Kuta. Nous l’avions choisi pour ne pas rejoindre Menjangan directement à notre arrivée et pouvoir nous détendre après notre vol depuis Bangkok. L’agence BAM qui offre les meilleurs prix sur internet (la consulter par Mail) nous avait obtenu un surclassement (pendant la saison des pluies les hôtels sont loin d’être pleins) et nous avons bénéficié d’une très belle chambre (« Rice Terrace Suite ») donnant sur des rizières, le bungalow étant au milieu d’une splendide végétation. Puri signifie palais (rappelez vous que Pura, c’est le temple). C’est un hôtel familial, faisant partie d’une chaîne de 3 établissements dont un au nord-ouest pas très loin de l’île de Menjangan.

Nous y sommes revenus à notre retour de Menjangan, pour une nuit, avant de rejoindre Nusa Dua et nous pensons y repasser en 2012.

Le Puri Taman Sari de Tabanan  et sa cuisine sont très agréables. Les prix sont modérés. Plusieurs personnes dont le propriétaire parlent français. L’accueil est excellent. La connexion wifi depuis le hall de réception est gratuite.

2decordansentreepalais.jpg1entreepalais2056.jpg

3entreepavillons2061.jpg4terrasse1993.jpg

Chambre Rice Terrace Puri Taman Sari6chambre1990.jpg

4terrasse1993.jpg5gazebo2000.jpg

7vue1997.jpgSwimming Pool Taman Sari

 

10riziereenface2026.jpgRizière du Puri Taman Sari

Atres Villa (20)

Situé à l’ouest de Munduk, cet hôtel familial  modeste a fait l’objet de commentaires élogieux. C’est à ce titre que nous l’avons inscrit à notre programme 2012 et que nous lui avons consacré nous mêmes un article, qui vous indiquera aussi un lien vers le blog d’un des ses clients. Cliquez ici.

 



Visites et déplacements sur l’île de Bali

La plus manière la plus agréable de visiter l’île est de le faire en couple ou en petit groupe d’amis. Pour vos premiers séjours, il est presque indispensable de prendre un guide si vous voulez rapidement comprendre Bali. Ce qui entraîne en principe l’utilisation d’une auto, sauf à avoir recours à des guides que l’on peut trouver à l’entrée des monuments. Ne pas utiliser de voiture implique alors le déplacement en scooter, car les transports en commun sont quasi inexistants et, si l’on en trouve, ils sont plutôt lents à cause d’arrêts multiples, que vous ne programmez pas plus que leur itinéraire. Pour la découverte des rizières, le scooter est, avec la marche à pied (“trecking”), le meilleur moyen de réussir les plus beaux clichés. Si, comme nous, vous êtes trop vieux pour vous risquer à utiliser ce moyen de locomotion, ne vous désespérez pas, en voiture avec un bon guide, vous découvrirez rapidement les plus beaux sites et vous aurez aussi la possibilité de crier “stop”, lorsque vous apercevrez un site que vous voulez mettre dans votre boîte. Pour en terminer avec le scooter, moyen le plus économique, mais aussi le plus dangereux, sachez que la circulation sur les routes de Bali est en général très dense et  peu rapide car réglée par l’abondance impressionnante de ces engins. Comptez une vitesse moyenne inférieure à 30 km/h, car, même si vous sortez des zones à forte circulation, les routes sont très étroites et sinueuses. Il est impératif que chaque passager du scooter porte un casque, car les accidents sont assez fréquents.Traitons maintenant du cas du déplacement en voiture. Il est recommandé de prendre un chauffeur plutôt que de prendre le volant soi-même, car il y a beaucoup d’enfants sur les routes de Bali et il vaut mieux ne pas être le chauffeur en cas d’accident. De plus, sachez que la conduite est à gauche, ce qui implique une attention très soutenue incompatible avec la dégustation visuelle des paysages traversés. En tous les cas, si vous passez outre cette recommandation, sachez qu’il vous faudra un permis international pour pouvoir louer une voiture sans chauffeur. Comptez de 15 à 30$ par jour pour un chauffeur selon que vous l’obligerez à découcher ou non. Peut-on trouver des chauffeurs-guides? Francophones, ils sont rares, anglophones sans problèmes. En envoyant un commentaire sur ce blog, vous recevrez quelques adresses de guides et de chauffeurs avec des appréciations d’internautes. Sachez simplement que conduire en commentant n’est pas recommandé sur les routes de Bali. Maintenant que vous avez une voiture et un chauffeur, il vous reste à trouver le guide francophone. Il en existe de très bons sur l’île, les obtenir relève de la chance si l’on a pas des adresses en poche. Le recours à une agence est une solution qui peut s’avérer excellente (ce fut notre cas en 2001, où BAM nous a fourni un guide qui s’est avéré l’un des meilleurs francophones de l’île sinon le meilleur et avec lequel toute une histoire d’amitié s’est écrite au fil de nos neuf années de relations suivies. Lorsque nous n’avons pu avoir recours à Astina Nyoman, c’est son nom, maintenant très demandé par les grandes agences pour conduire des groupes, nous avons pu mesurer les différences. Pour avoir un bon guide, c’est aussi comme pour avoir une très bonne chambre dans un très bon hôtel, il faut s’y prendre très tôt pour sa réservation : 6 mois n’est pas exagéré. Le coût d’un guide (sans voiture) peut varier de 20$/j à 60$/j, sans découcher, selon le mode de recrutement et la qualité. Le mode VIP est le passage par une agence, mais elles ne feront pas de miracles si vous vous y prenez trop tard.

Ecoliers espiegles

Il est entre 6 heures 30 et 7 heures, de bon matin. Les enfants se rendent à l’école, près de Manggis

Ecoliers balinais

Près d’Ubud, vers midi, les écoliers reviennent de l’école

En octobre dernier BAM proposait une location de voiture avec chauffeur, carburant inclus, pour 8-10 heures à 80$/j net, càd taxes incluses, auquel s’ajoutait 40$/j pour le guide. Eventuelle supplément de 30$/nuit pour les découchages du guide et du chauffeur  (soit 15$ pour chacun). Vous n’avez alors pas de soucis à vous faire, le chauffeur et le guide sont suivis téléphoniquement par l’agence pendant toute la journée, et au moindre problème l’agence intervient. Vous prendrez vos repas dans des endroits sympas que connaissent bien les guides, en général un buffet à 10-12$/p, vins et alcool en plus. En principe guide et chauffeur font leur affaire du repas, le restaurant les prend en charge, puisqu’ils ont amené le client. Toutefois, il n’est pas interdit de les inviter de temps en temps selon vos affinités. Souvent le chauffeur refuse. Tout est aussi affaire de circonstances. Si vous n’avez pas défini le parcours de cette journée d’excursion (à partir de ce blog par exemple), l’agence vous en proposera. Cette solution de location de voiture me semble préférable à celle d’une excursion tarifée/personne que proposent également les agences. Plus économique est le recours direct à un taxi et à un guide. Mais les taxis francophones sont rares. En janvier nous avons aussi utilisé trois modes directs : Astina lorsqu’il était libre avec une voiture sélectionnée par lui, un autre guide avec voiture (comptez pour voiture, Astina et guide, 95$/j, 70-75 $/j avec le second, car le second guide n’est pas du même niveau qu’Astina). Je peux fournir les coordonnées de ces guides. Enfin nous avons aussi utilisé les services d’un taxi anglophone à Ubud. D’abord pour une heure, ensuite, tellement satisfait de sa prestation, pendant une journée. Sa voiture est très récente et confortable. Sa conduite assez lente pour profiter du paysage. Bon niveau d’anglais. Les prix de départ demandés par les taxis sont de 500 000 à 600 000 Rps par journée de 8 heures (sans taximètre, plus cher). En janvier-février, ces prix se négociaient à 350 000 Roupies/j soit 28/€/j ou 38$/j. En pleine saison, il en est autrement. Coordonnées disponibles sur demande. Dans ce cas, vous devez faire vous-même le programme de l’excursion, encore que le chauffeur peut vous aider utilement à le compléter.



Restaurant Le Mazet du Vaccarès (Camargue)

lemaztduvaccares2.jpg

Ce restaurant est en bordure de l’Étang du Vaccarès, en Camargue. Depuis Arles, 22 km, il faut compter environ 30 minutes pour y parvenir. D 570 (Direction Saintes Marie de la Mer/ Salin de Giraud), puis après 14 km,au carrefour d’Alboron, tournez à gauche  sur la D 37,vers l’étang de Vaccares

Vous arriverez au Domaine Méjanes de Paul Ricard. Quelques200 m avant d’arriver à ce domaine, vous apercevez sur la droite, au début d’une large piste non goudronnée le panneau reproduit ci-dessus. Prenez la piste, c’est à peut-être 2 km. Lorsque vous y arriverez vous pourrez voir, en quantité, des flamands roses plantés sur les hauts fonds de cette partie de l’Étang. Deux cents mètres après le restaurant, un sentier, sur la gauche de la piste, vous permet de les approcher. Faites doucement, sinon ils s’envoleront assez loin. Mieux vaut avoir un téléobjectif, car le zoom de l’appareil est insuffisant. Avec un pied pour l’appareil : j’avais oublié le mien, la qualité des photos s’en ressent.

Si vous voulez y aller avec une carte Michelin, obtenez là à partir de viamichelin sur le web en tapant domaine de Méjanes, Saintes Marie de la Mer

lemaztduvaccares.jpg

Si vous êtes là pour le Restaurant (photo ci-dessus), je vais vous en dire deux mots :

C’est un restaurant de poissons. Actuellement le menu est à 32 €, selon la pêche, sans le vin, dont les prix sont très raisonnables. Vins en pichet à partir de 2,80 € le quart, largement servi.

Il n’y a pas de carte.

Notre menu :

Gaspacho camarguais servi largement, en soupière. Particularité : avec des petites crevettes.

Des tellines ( » vit dans le sable de l’estran en Méditerranée (notamment en Camargue) et en Atlantique » . Vous ne savez pas ce que c’est? Pas honteux, je l’ignorais aussi avant de déguster cet excellent coquillage, bien préparé.

Un loup grillé de 800 à 1000 grammes au moins, pour 3. (Chaque table avait son loup pour 3,4 ou 5, de taille adaptée, donc pas des loups d’élevage calibrés! Ils viennent bien du pêcheur de Saintes Marie de la Mer.

Des fraises marais des bois à la crème chantilly.

Il faut dire que nous ne sommes pas allés dans ce restaurant par hasard : nous le connaissions déjà, car nous y étions allés en groupe d’une trentaine de personnes au moins et nous y avions dégusté une mémorable bouillabaisse, qui n’est servie que sur commande pour au moins quinze personnes. Je me souviens qu’en final on nous avait demandé si nous en désirions un peu plus. Bien sûr que oui! Alors était arrivée sur notre table une énorme galinette d’environ 3 kilogrammes. La galinette est un poisson de base de la bouillabaisse, méditerranéen bien sûr, qui s’apparente au (rouget) grondin de l’Atlantique.

Les tellines, en fin de dégustation, cliquez pour agrandir la photo :
Les tellines du MazetUne telline

Des questions au patron ou retenir ? Envoyez un mail à mazetduvaccares@camargue.fr ou téléphoner au 04 90 97 10 79.

Si vous êtes là pour les flamands roses, alors voyez les photos, prises à proximité immédiate du Restaurant.

flamandsrosesduvaccares1.jpg

flamandsrosesduvaccares4.jpgflamandsrosesduvaccares6.jpg

flamandsrosesduvaccares3.jpgflamandsrosesduvaccares5.jpg

Il y avait aussi des libellules à foison et ce petit train du domaine de Méjanes, qui passe en bordure de la piste
libelluleduvaccares.jpgpetittraindemejanes.jpg

 

Merci pour votre visite, au revoir et bon appétit.



- Excursion d’Ubud au Mont Batur, via les Sources sacrées d’Empul

Cette sortie se fait facilement dans la journée, depuis Ubud. C’est un itinéraire que nous avons seulement découvert cette année, ce qui montre bien que Bali n’est pas avare de  sites fort intéressants à visiter. Nous sommes partis en voiture de l’hôtel Alam Jiwa à 9:00, accompagné d’Astina et d’un chauffeur. Nous avons rejoint la Jalan Rayan Pejeng, à quelques kilomètres vers l’est pour visiter Pura Penataran Sasih, un temple très ancien qui recèle des statues parmi les plus anciennes de Bali.

 Pura Penataran Sasih ou Temple de la Lune

Ce temple est appelé en français le Temple de la Lune (Sasih en indonésien). Il est antérieur à l’expansion de l’hindouisme sur l’île. Il possède un gong en cuivre de grande dimension (186 cm). Le temple est daté du Xè ou XIè siècle, mais j’ai compris que le gong était une relique archéologique du troisième siècle avant Jésus-Christ. Il existe, sur ce temple, une légende : les voleurs ne pouvaient pas opérer la nuit à cause de la lumière de la lune. Un voleur, que cela gênait, grimpa en haut d’un cocotier et fit « pipi » sur la lune. La lune explosa, tomba alors sur le sol et le voleur fut tué. C’est la légende de la Lune de Pejeng.

dsc08884.jpg

dsc08874.jpgdsc08875.jpg

dsc08871.jpgdsc08876.jpg

dsc08870.jpgdsc08877.jpg

Une collection de statues témoigne de l’âge de ces vestiges

dsc08878.jpgdsc08883.jpg

dsc08882.jpg

La Jalan Rayan Pejeng remonte ensuite vers le nord, vers Kintamani et le Mont Batur. Vers Kintamani, nous découvrons les sources sacrées de Tirta Empul.

Temple et sources sacrées de Tirta Empul

dsc08897r.jpgdsc08888r.jpg

tirtaempul8907.jpgtirtaempul8916.jpg

tirtaempul8916.jpgdsc08926r.jpg

dsc08931r.jpg
dsc08938r.jpgtirtaempul8936.jpg

tirtaempul8935.jpgtirtaempul8933.jpg

tirtaempul8917.jpgtirtaempul8945.jpg

Depuis le parc des sources, on peut voir deux maisons, anciennes résidence d’été de l’ancien Président Soekarno.Elles appartiennent aujourd’hui à ses descendants.

Le Jardin Botanique

Ensuite  vers Kintamani, Astina nous a fait découvrir un intéressant petit jardin botanique (bien moins important que celui situé au nord de Bedugul), dont voici quelques spécimens :

Anans et vanille,
dsc08959.jpgdsc08990.jpg

Goyave
dsc08966.jpgdsc08965.jpg

Fruits de la passion de Bali, dont la chair est blanche
dsc08968.jpgdsc08964.jpg

dsc08970.jpg

Poivrier,
dsc08973.jpgdsc08975.jpg

Caféier et  torréfaction très artisanale des grains,
dsc08954.jpgdsc08978.jpg

dsc08981.jpgdsc08980.jpg

dsc08976.jpgdsc08983.jpg

et la présence de mangoustes, qui ne sont pas là pour rappeler les cobras, mais en introduction du café « mangosta », torréfié à partir de grains recueillis dans les excréments de mangoustes. Ce café très prisé paraît-il est vendu au moins 5 fois le prix du café classique!

dsc08995.jpg

Vers le Lac Batur

En fin de matinée nous sommes arrivés face au Lac Batur. La pluie et la brume se sont succédés et la température était plutôt fraîche en ce 25 janvier, environ 16-18°C. Astina nous a conduit dans un restaurant disposant d’un belle vue sur le lac. La pluie avait cessé mais la brume était bien présente:

lacetmontbatur9039.jpgdanslesnuagesmtbatur90271.jpg

lacetmontbatur9037.jpgfacemtbaturastinam9041.jpg

baturresto9029.jpgbuffetbalinais9031.jpg

baturresto9033.jpgbatur9034.jpg

Le temple de Gunung Kawi

La visite de ce temple s’est faite dans l’après-midi, par un temps couvert. Il comporte une descente de 230 marches pour accéder aux mausolées des tombes du roi Udayana et de sa famille (édifiées au XIe siècle) : j’ai renoncé à descendre tant de marches… pour ne pas avoir aussi à les remonter. Vous pouvez les contempler en cliquant sur ce lien, pour le reste voici quelques vues de ce site reposant.

gunungkawi9139.jpg gunungkawi9080.jpg gunungkawi9084.jpggunungkawi9085.jpggunungkawi9088.jpggunungkawi9100.jpggunungkawi9104.jpggunungkawi9105.jpggunungkawi9114.jpggunungkawi9130.jpggunungkawi9134.jpg

Les Rizières de Tallagalan

Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés au Café Zalon Alon, qui possède une très belle terrasse face à de belles rizières.

wwwalonalonterracecafecom9169.jpgrizierestallagan9173.jpg

rizierestallagan9155.jpgrizierestallagan9174.jpg

Un peu plus loin…

rizierestallagan9146.jpg

Tout au long de la route qui nous ramène à  Ubud, de très nombreuses boutiques proposent des sculptures de bois, pas très chères. De retour à l’hôtel vers 17:00, nous avons retrouvé un peu de soleil.

 

RETOUR BALI 2010



Nouveau séjour du guide balinais Astina en France

Astina fera un nouveau périple en France en 2010, du 20 octobre au 7 novembre. Il était déjà venu en septembre-octobre 2005, pendant 5 semaines, sur l’invitation d’une dizaine de ses anciens touristes. Cette année, ce sera encore grâce aux contributions d’une quinzaine de ses anciens touristes, qu’il pourra visiter de nouvelles villes ou régions de France : Reims, Auxerre, Dijon, Caen et le mont St-Michel, deux châteaux de la Loire, un peu d’Alsace et de Loire-Atlantique. Bien entendu, il repassera à Paris, mais un peu moins longtemps, car il y avait consacré plusieurs jours en 2005, comme à Macon, Dijon, Lyon, le Sud-Est à partir d’Aix-en-Provence, Carcassonne, Toulouse, Montauban, et enfin le Pays Basque et un peu de Bigorre, à partir de Biarritz. Cette année, Astina n’a plus autant de liberté qu’en 2005, son programme de guide est beaucoup plus chargé et il ne lui laissera que 18 jours à peine en France.

Ce guide est très apprécié, car il a beaucoup de qualités : sa connaissance du français est remarquable, tant écrit que parlé, la richesse de ses commentaires lors des visites, mais aussi sa  courtoisie, sa réserve et sa ponctualité. Ajoutée à cela une voix de crooner.

Son premier séjour l’a fait sans nul doute progresser dans notre langue et sa connaissance de notre pays l’a incontestablement rapproché des visiteurs dont il a eu la charge. C’est un guide qu’il vous faudra retenir longtemps à l’avance si vous voulez espérer bénéficier un jour de ses services.

Astina en janvier 2010, lors de la visite d’un jardin botanique intéressant près de Kintamani :

Astina, janvier 2010

Astina en Octobre 2004, lors de la visite du Temple Ulun Danu, au bord du lac Bratan :

Astina 2004

Astina en Avril 2001, lors de la visite de la Forêt des Singes, près d’Ubud :

Astina, 2001




Archives pour la catégorie Carnet de Voyage

Un peu de snorkeling à Bali

Ne vous attendez pas à voir ici un reportage extraordinaire sur les poissons exotiques, mais simplement ce qu’un modeste nageur équipé d’un masque et d’un tuba peut voir et photographié. Au cours de nos deux premiers voyages, nous avons fait l’excursion d’une journée sur l’île de Lembogan, avec Bali Hay Cruise. Nous avons été transportés sur des fonds choisis et le spectacle m’a beaucoup plu. J’ai regretté de ne pouvoir faire des photos et en conserver un souvenir que l’on peut partager. La troisième fois, Bali Hay nous a déposé sur Chrystal Bay, sur Nusa Penida (près de Lembogan). La faune aquatique y était moins dense et moins belle. Je m’étais pourvu d’un appareil jetable étanche Kodak, dont l’usage n’est pas très aisé et la qualité des prises de vue a exigé un traitement soigné pour obtenir quelques clichés de qualité presque moyenne (voir à la fin de la page bali-2008_fr_p5/). En janvier 2010, je me suis équipé d’un Olympus 6010 étanche jusqu’à 3 mètres, et j’ai pu réaliser de meilleurs clichés à Lembogan, où nous sommes allés cette fois avec Bali Sensations, que nous avons préféré à Bali Hay. J’ai nagé une fois sur le site proposé et une fois dès le matin sur la plage, au pied de l’hôtel. J’ai pu noter qu’il vaut mieux opérer à marée basse, car les eaux sont plus claires et lorsque la mer est  calme. J’ai aussi pris quelques clichés au bord de la plage publique de Nusa Dua, toujours à marée basse et par mer calme.

J’avais noté que sont maintenant proposées des promenades sous-marine faile profondeur en scaphandre léger fort séduisantes, par Sea Walker . Je m’étais inscrit mais j’ai dû renoncer car j’ai dépassé depuis plusieurs années l’âge limite! Dommage. Allez visiter le site, cela pourrait vous être utile, si vous êtes encore jeune, c’est à dire moins de 70 ans. Nul doute qu’avec cet équipement vous pourrez faire d’excellents clichés et profiter du spectacle. L’agence BAM m’avait organisé cette excursion, avant que nous constations que je n’étais plus assez jeune(!).

Voici donc les pêches de cette année sur ces sites :

Bali en saison des pluies

Une plage de l’île de Lembogan (au fond le Nusa Lembongan Resort, hôtel de Bali Sensations, consulter BAM si vous voulez une bonne cotation )

plage publique nusadua

La plage publique de Nusa Dua,

poissonslembogan010223.jpg

 poissonslembogan010219.jpg

poissonslembogan01023.jpg

poissonslembogan0102.jpg

poissonslembogan01022.jpg

poissonslembogan01027.jpg

poissonslembogan010225.jpgpoissonsnusadua1002.jpg

poissonsnusadua10025.jpg

poissonsnusadua10024.jpg

poissonsnusadua10023.jpg

poissonsnusadua10022.jpg

poissonsnusadua10026.jpg

poissonsnusadua10027.jpg

poisson Nusa Dua 2

poissons Nusa Dua

Conclusion :

Pas terrible, il faudra chercher d’autres sites mieux peuplés la prochaine fois. Pour ce qui vous concerne, pensez au scaphandre léger de Sea Walker.

Depuis le voyage de février 2011, j’ai mieux à proposer en matière de snorkeling, l’île de Menjangan :

Cliquez ici pour vous y rendre.

Si vous êtes arrivé directement sur cet article, sachez qu’il existe aussi 5 pages constituant le récit du séjour 2008 et  1 page « hub » pour le séjour 2010. Vous pouvez en atteindre la première page  du séjour 2008 en cliquant ici. et celle du séjour 2010 en cliquant là. Celle du séjour 2011 en  cliquant ici.

12345...10

Ixuxú |
Raroia, Ile Deserte aux Tua... |
PauMat |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un Frenchy à Shanghai
| adevoyage
| Tignes 2007